vidéos musique Centrafricaine

Loading...

23/06/2010

ABRAHAM MASLOW

A L’AIDE DE L’ADMINISTRATION CENTRAFRICAINE



En empruntant à Abraham MASLOW sa pyramide d’analyse des besoins, le candidat Elois ANGUIMATE entend expliquer à ses concitoyens l’intérêt du réexamen et du choix de l’organisation de l’administration centrafricaine en général mais surtout la réhabilitation de l’administration de proximité en particulier d’une part et d’autre part l’application de cette pyramide à sa politique de relance économique par le développement sectoriel quant à son objectif.

En distinguant le contenant du contenu de cette pyramide notre candidat en fait des outils adaptés de la gestion de la paix (1) et de la prospérité dans notre beau pays.

Du point de vue du contenant Mr ANGUIMATE Elois inverse la pyramide (théorie de la pyramide inversée) et en plaçant chaque centrafricain sous la pointe de celle-ci, il affirme et exige de toute l’administration centrafricaine d’avoir l’unique objectif l’HOMME CENTRAFRICAIN dans la satisfaction de ses besoins physiologiques et sécuritaires. Deux catégories de besoins qui constituent l’objectif de son mandat présidentiel.

Du point de vue du contenu le candidat Elois ANGUIMATE vide la pyramide inversée et remplit celle-ci du pouvoir exécutif de l’ETAT CENTRAFRICAIN en hiérarchisant les différents niveaux de décisions allant du national à la petite collectivité pour asseoir l’autorité de l’exécutif sur tout le territoire national. C’est dire plus de place au non droit, ni à l’atteinte de l’intégrité du citoyen encore moins de l’espace national où la décentralisation intégrale relaie le pouvoir central.

La hiérarchisation de l’exécutif fait apparaitre deux types de pouvoir :
a)-le pouvoir hiérarchique qui va de l’exécutif national à la chefferie. Entre les deux se trouvent trois autres qui, selon sa compétence aura à exécuter des décisions avant de transmettre à qui de droit ce qui reste à faire ; en bien suivant la procédure administrative en place. Toute inobservation de celle-ci vaut sanction(s).
b)- le pouvoir électif qui est celui des maires et chefs du quartier et du village cumulativement au pouvoir hiérarchique. La délégation spéciale comme méthode de gestion de nos municipalités aura vécu pour faire place à toute compétence centrafricaine qui aura convaincu par son programme.

Pour un meilleur fonctionnement du système au service du centrafricain, seule la DECENTRALISATION INTEGRALE par une procédure administrative adaptée doit le permettre.


Elois ANGUIMATE

(1)-voir la définition de la paix au sens du candidat Elois ANGUIMATE Pacte Présidentiel ; profession de foi ; je crois à la paix ; paragraphe 2

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire