vidéos musique Centrafricaine

Loading...

17/06/2010

Réponse au Commentaire de Monsieur BALEKOUZOU

Mr Balékouzou, bonjour


Cher compatriote


Je tiens à vous remercier de votre réactivité au thème administration de proximité et de l’intérêt que vous portez à la Centrafricaine. Cependant avant de répondre à vos interrogations sur le sujet du jour, je me fais le devoir de vous demander de préciser ce que vous entendez par ‘’démocratie de proximité’’.


Si par démocratie de proximité vous entendez, comme je crois le comprendre, la participation pleine de la centrafricaine à la vie de la nation, l’institution des textes de loi appropriés au changement dans notre pays, alors croyez moi nous parlons le même langage. Et c’est dans ce sens et dans celui là seulement que je vous réponds.


Cher compatriote pour la présidentielle centrafricaine de mars 2010 reportée depuis, s’il y’a un seul candidat qui a une ambition politique avérée et donc un avenir certain de notre pays c’est bien Mr ANGUIMATE Elois

B. BOGANDA est l’icône de notre Centrafrique .Sa vision pour le combat qu’il a mené pour nous est sans commune mesure à ce qui se fait dans notre pays depuis sa disparition. En conséquence il n’y a aucune comparaison possible à notre Président Fondateur même si certains centrafricains, à leur époque, ont fait honneur à notre pays.


Mais l’histoire de notre pays retiendra que plus de cinquante ans après un fils du pays s’engage à le sortir des derniers rangs des pays de la planète en révolutionnant la politique en Centrafrique par une offre politique cohérente et une méthode de campagne très pédagogique afin de faire de la politique autrement que le mensonge pour peu que ses concitoyens lui fassent confiance. Pour ce faire il avance à découvert. Jugez-en.

Décembre 2008, deux ans avant la présidentielle, Mr ANGUIMATE Elois publie le PACTE PRESIDENTIEL POUR LA PAIX ET LA PROSPERITE : sa profession de foi et son programme de gouvernement, une fois élu président C’est dire que si la présidentielle avait eu lieu en mars 2010 il était et est le seul à être prêt à battre campagne sur un projet de société pour notre pays ; car deux ans après aucun candidat déclaré ou potentiel n’a publié le sien.


L’acte politique que Mr ANGUIMATE pose ainsi veut attirer l’attention du peuple centrafricain que personne ne peut accéder à cette fonction du pays les bras ballants ou sur un nom parce qu’il s’agit d’assumer, ici, la responsabilité de la vie de chaque personne vivant sur notre territoire. Quant à l’accueil réservé à ce programme il se passe de commentaire, et ce, des Amériques à l’Afrique en passant par l’Europe .Au pays c’est un engouement inestimable qui témoigne de l’attente du pays de vivre autre chose : la rupture


Janvier 2009 le planning du pacte est publié sur le site de Mr ANGUIMATE Elois. Un acte posé mais tiré de ses expériences politiques pour donner le cap à chaque ministre la ligne directrice des actions à mener et pour que les conseils des ministres soient le lieu des grandes décisions du pays et non de repos.


Le PACTE PRESIDENTIEL ainsi publié se résume à trois réformes : de l’Etat Centrafricain, économique, sociale et culturelle. Candidat de la ‘’ RUPTURE’ et des ‘’PAUVRES’’ Mr ANGUIMATE Elois a pour cœur de cible de sa campagne la jeunesse et la femme centrafricaines parce que ce sont des deux segments de notre population qui sont les plus fragiles, abandonnés à eux-mêmes, et victimes des folies des hommes politiques centrafricains. C’est pour cette raison que depuis janvier 2009 des thèmes sont tirés du Pacte Présidentiel et développés chaque semaine, à parution tous les mardis soirs jusqu’à la présidentielle, pour favoriser la bonne compréhension du programme par tous les centrafricains afin qu’ils se l’approprient et qu’ensemble nous réussissions la réalisation de ce projet de société. C’est dans ce contexte que nous pouvons parler de la démocratie de proximité au sens convenu.


Il ne peut donc avoir de démocratie de proximité que s’il y a démocratie en Centrafrique. C’est ce que veut le pacte. Les amendements à la constitution de notre pays consacrent définitivement la séparation nette des pouvoirs institutionnels. La réforme de l’Etat à travers la décentralisation intégrale et l’administration de proximité sont des outils certains de la pratique de la démocratie au quotidien par le peuple centrafricain et donc la démocratie de proximité.


Des mesures ont été développées en faveur de certaines catégories socio professionnelles bien d’autres suivront. Maïs puisque votre préoccupation est essentiellement portée sur la Centrafricaine venons-y.


Il n’y a pas que les vers de la fête des mères de 2010 du candidat Elois ANGUIMATE qui témoignent de la préoccupation de ce dernier des conditions de vie de nos mamans. En vous invitant à lire ou relire le Pacte Présidentiel, l’opportunité vous est offerte de découvrir en points 39 et 40 que Mr ANGUIMATE fait jouer un rôle national à la Centrafricaine à travers la parité rigoureuse dans son gouvernement sous son mandat. Le planning du Pacte Présidentiel publié le 11 janvier 2010 sur le site du candidat ANGUIMATE présente de façon explicite la mise en œuvre des projets relatifs à la Centrafricaine en point 3.9. En développant le fil directeur de la promotion rurale le 01/02/10 le candidat ANGUIMATE Elois liste les outils de l’émancipation et de l’autonomie de la Centrafricaine dans nos villages et villes dans l’arrière pays. Mr ANGUIMATE dédicace à la Centrafricaine son respect pour sa place reconnue dans notre société et l’invite à s’affirmer davantage dans la mise en œuvre du Pacte Présidentiel le 30/03/10.


Enfin Mr BALEKOUZOU pouvez-vous me dire qu’au stade actuel de la campagne de la présidentielle en Centrafrique quel candidat s’est il penché sur les conditions de la centrafricaine surtout avec les 30 premières mesures en faveur de celle-ci publiées le 07/04/10 ? Et qui comme les autres thèmes sont des textes de loi potentiels.

En tout état de cause visitez dès mardi prochain les quatre thèmes sur l’administration de proximité qui renforcent cet outil de la pratique de la démocratie de proximité qui n’est pas que politique.

Je saisis l’occasion que vous m’offrez pour rassurer les compatriotes nombreux qui nous félicitent du travail effectué mais qui s’interrogent sur le financement du Pacte Présidentiel.

Pour des raisons d’adversité dont on attend toujours le projet de société nous ne pouvons vous informer que ce financement repose sur 3 sources et 10 outils de financement que Mr ANGUIMATE Elois tient à développer lors des débats avec les autres candidats au premier et au deuxième tour de la présidentielle que nous attendons tous.


Cordialement


Elois ANGUIMATE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire