vidéos musique Centrafricaine

Loading...

07/04/2010

Mesures en faveur de la CENTRAFRICAINE



1 - Proposition de loi sur le statut de la Centrafricaine ménagère ou au foyer

2 - Renforcement de la loi contre les violences faites aux centrafricaines dites lois BANGAYASSI

3 - La Centrafricaine est aussi, à titre individuel, bénéficiaire de tous les avantages liés au salariat et/ou à l’entreprenariat notamment l’allocation au chômeur

4 - Parité rigoureuse dans le gouvernement sous le mandat présidentiel de Mr ANGUIMATE Elois, quelque soit le remaniement ministériel

5 - Lutte contre le fort taux de mortalité maternelle et infantile en vue de baisser de 1.1% à 0.5% pour les mères et de 24.8% à 10% pour les moins de 5 ans à la fin du mandat présidentiel, au minimum

6 - La Centrafricaine est dépositaire exclusive de toutes les allocations familiales et de solidarité

7 - Politique spécifique incitant la Centrafricaine à poursuivre des études universitaires ou supérieures notamment la mère apprenante

8 - Inscription obligatoire à l’école de toute jeune Centrafricaine en âge de fréquenter cette institution

9 - Création d’internat dans les lycées et établissements professionnels de fille

10 - Plan de soutien aux Centrafricaines commerçantes

11 - Essaimage des Centrafricaines dans l’administration centrafricaine, les conseils d’administration du secteur para public

12 - Proposition de loi anti stigmatisation et contre les violences et actes criminels dont sont victimes les personnes du 3ème âge, notamment la Centrafricaine

13 - Politique spécifique d’assistance aux personnes de 3ème âge dont la Centrafricaine

14 - Proposition de loi ; en l’absence de tout contrat de mariage la Centrafricaine doit être héritière, de plein droit, au même rang que les enfants et la famille du défunt en cas de décès d’un des époux et vice versa

15 - Relancer tous les dossiers de divorces jugés mais non exécutés par le juge d’application de peine (poste à créer, voir la restructuration de l’administration)

16 - Politique de soutien spécifique aux Centrafricaines ressortissantes des formations professionnelles

17 - Obtention obligatoire d’un acte de naissance pour toute naissance sur le territoire national. En cas de tout manquement la responsabilité paternelle est engagée

18 - Renégociation de la convention Centrafricano-Américaine instituant la bourse d’étude exclusivement à la jeune Centrafricaine du secondaire et du supérieur initiée par Mr ANGUIMATE Elois alors Ministre de l’Education Nationale ; mais qui n’existe plus

19 - Faciliter à la Centrafricaine l’obtention et la détention de la Carte Nationale d’Identité

20 - Renforcement de l’égalité en droit d’accès aux postes de responsabilité et de rémunération entre la Centrafricaine et le Centrafricain

21 - Proposition de loi de responsabilisation paternelle vis-à-vis de la Centrafricaine abandonnée avec ou sans enfant en union libre. Elle doit avoir droit à l’obtention et la détention du livret de famille délivré par sécurité sociale

22 - Loi d’indemnisation et d’accompagnement de toutes les Centrafricaines victimes des abus et violences lors des conflits et autres coups d’Etat sur le territoire national

23 - Actualisation et mise en œuvre de la politique de promotion de la Centrafricaine à tous les niveaux de notre société

24 - Politique de crédit d’équipement ménager visant à réduire toute pénibilité des travaux domestiques en faveur de la Centrafricaine

25 - Renforcement et mise en œuvre de la loi relative à l’égalité en droit entre Centrafricaine et Centrafricain quant à l’affectation professionnelle dans l’espace géographique pouvant conduire l’époux (et les enfants) à suivre sa femme (leur maman)

26 - Création des garderies, des crèches municipales ou allocation à la grand ‘mère qui garde ses petits enfants afin d’assouplir les charges de la Centrafricaine

27 - Plan d’assistance sociale et professionnelle en faveur des filles mères et jeunes mamans isolées

28 - Distinction, reconnaissance, allocation aux ‘’mamans décorées’’ à partir de 6 enfants

29 - Organisation de retour dans un bref délai des réfugiés, déplacés et autres apatrides centrafricains au pays dont la plupart sont des Centrafricaines, des jeunes et enfants

30 - Plan de protection maternelle et infantile des maladies endémiques : centre maternelle et infantile, carnet de vaccination, veille sanitaire dans chaque préfecture, infirmerie dans chaque établissement primaire, secondaire, supérieur, observatoire nationale des grandes endémies, etc…



Elois ANGUIMATE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire